Comment louer un logement au RSA ?

Lorsque l’on touche le Revenu de Solidarité Active (RSA), la location d’un logement n’est pas forcément une partie de plaisir. Les propriétaires privilégient clairement les profils ayant un revenu stable et le parc social priorise les sans-emploi. Toutefois, il est (heureusement) bel et bien possible de louer un logement décent tout en étant allocataire du RSA. Il suffit de bien s’informer et de frapper aux bonnes portes…

À quels types de logements avez-vous accès ?

En tant qu’allocataire du RSA, vous devriez vous intéresser aux logements temporaires. Il s’agit principalement des foyers et des résidences sociales. Pour en apprendre davantage sur ces types de logements, consultez ce site spécialisé dans l’immobilier.

A lire en complément : Quel salaire pour emprunter 1 million ?

Les foyers sont des bâtiments collectifs qui disposent de chambres meublées et d’espaces de vies communs tels que la cuisine, les salles d’eau, etc.  Ils sont prioritairement destinés aux ménages à revenus limités ou ayant des difficultés à se loger. Les résidences sociales sont réservées aux personnes ayant des difficultés financières et incapables de se loger chez un propriétaire privé. Elles sont composées de petits logements, notamment les studios et les F2.

A lire en complément : Comment réussir un business immobilier ?

Les aides financières pour trouver un logement au RSA

De nombreuses aides financières sont disponibles afin de vous permettre de trouver un logement tout en étant allocataire du RSA. Il y a notamment le FSL, l’APL ou encore l’ALS.

Optez pour le Fond de Solidarité pour le Logement (FSL)

Vous pouvez bénéficier d’un FSL si vous faites partie des personnes rencontrant des difficultés concernant le paiement des frais liés au logement. Le Fond de Solidarité pour le Logement facilite la location d’un logement, que ce soit dans un parc privé ou public. D’ailleurs, en cliquant ici, vous pouvez obtenir davantage d’informations sur cette solution et toutes les autres disponibles.

Le FSL met à votre disposition des garanties de paiement de loyer et des charges locatives sur une période déterminée. Vous pourrez notamment bénéficier de subventions pour le dépôt de garantie ou de prêts sans intérêt. Il vous permet également d’obtenir le paiement du premier loyer, les frais d’agence ou les frais liés au déménagement.

Vous pouvez aussi vous en servir pour rester dans votre logement si vous êtes menacé d’expulsion. Adressez-vous au Conseil Départemental ou à l’Agence Départementale d’Information sur le Logement (ADIL) pour faire une demande de FSL.

Bénéficiez de l’APL

L’APL ou Aide Personnalisée au Logement est une aide financière versée par la CAF (Caisse d’Allocation Familiale) qui permet de réduire le loyer. Vous pouvez la cumuler avec le RSA. Cependant, un forfait logement sera déduit de votre RSA. Ce dernier sera donc légèrement diminué. L’APL est versé chaque mois directement à votre propriétaire ou au gestionnaire du logement.

Tournez-vous vers l’ALS

L’Allocation de Logement Sociale ou ALS est également une excellente alternative pour trouver un logement au RSA. Elle vous permet de réduire le montant du loyer ou votre redevance si vous habitez dans un foyer. Toutefois, pour toucher cette allocation, il faut que votre habitat respecte certaines normes.

D’abord, vous devez avoir moins de 30 ans ou habiter chez un accueillant familial. Ensuite, le logement doit s’étendre sur au moins 9 m2 si vous vivez seul et 16 m2 si vous vivez à deux. L’âge du logement loué entre également en ligne de compte.

Vous savez maintenant comment vous y prendre pour louer un logement au RSA. Il ne vous reste plus qu’à entamer le processus.

vous pourriez aussi aimer