Comment écrire une lettre pour louer un appartement ?

Trouver un appartement dans les grandes villes pour ses besoins n’est certainement pas une chose facile. Le meilleur appartement est toujours sollicité par plusieurs personnes, surtout dans les villes développées. Si vous souhaitez savoir comment rédiger une lettre pour louer un appartement, la suite de cet article vous apportera plus de précisions.

Prouver votre motivation à vouloir louer l’appartement

Si vous souhaitez savoir comment rédiger une lettre pour louer un appartement, il faut retenir que vous devez être en mesure de convaincre le propriétaire pour une réponse favorable. La moindre des choses, c’est d’avoir des informations bien précises sur le bien que vous voulez louer. Ce qui va vous permettre de bien d’écrire votre situation au propriétaire. À travers votre lettre, vous devez montrer votre intérêt à louer l’appartement.

A lire aussi : Quand chercher son logement étudiant ?

Vous devez être bon dans votre présentation afin de montrer votre fiabilité au propriétaire. Il faut être en mesure de décrire l’appartement en mettant en valeur ses traits caractéristiques dans le but de prouver à votre propriétaire que vous maîtrisez correctement le logement. C’est pourquoi il est conseillé d’enquêter correctement sur le bien avant de commencer par écrire la lettre. Les références de l’appartement font partie des mentions obligatoires. Vous devez préciser que les caractéristiques du bien répondent parfaitement à tous vos critères. C’est ce qui montre votre intérêt par rapport au bien.

Présenter votre situation

Dans votre lettre, vous devez présenter votre situation. Pour cela, il est conseillé de commencer par votre situation actuelle. En effet, vous pouvez dire par exemple que vous êtes un locataire d’un studio depuis trois ans. Et vous êtes maintenant à la recherche d’un appartement plus grand depuis que vous aviez fait votre entrée dans la vie active. La présentation de votre situation professionnelle est aussi très indispensable dans cette lettre. La présentation de cette situation doit comporter des mentions obligatoires, notamment, votre âge, le diplôme, le lieu d’obtention suivi de l’année et votre expérience personnelle.

A voir aussi : Développer des compétences en gestion locative pour les investisseurs immobiliers en immeuble de rapport

Vous pouvez suivre cet exemple pour plus de compréhension. Pour ce qui concerne votre diplôme, vous pouvez commencer par dire que vous avez 26 ans, diplômé d’une maîtrise Marketing de l’IAE de Grenoble. Précisez en suite la date de l’obtention de votre diplôme. Pour le parcours professionnel,   vous pouvez dire par exemple que vous avez fait deux ans d’alternance chez Global marketing qui par la suite vous a embauché pour un contrat à durée indéterminée. Vous pouvez souligner que cela fait 5 ans que vous travaillez avec l’entreprise. Pour finir, vous pouvez préciser le rôle de l’entreprise dans laquelle vous travaillez.

Rassurer le propriétaire sur les points d’ombres

Pour être convaincant, vous devez rassurer le propriétaire sur les points qui peuvent être bloquants pour un propriétaire. Dans votre présentation de situation, vous dites par exemple que vous êtes dans un contrat à durée indéterminée. La question qui peut se poser par n’importe propriétaire, c’est le salaire. Par conséquent, vous devez être en mesure de préciser l’état de votre salaire. Si vous êtes étudiants sans sources de revenus, vous pouvez parler de combien vous toucher pour les APL. Une pièce justificative serait indispensable pour mettre le propriétaire en confiance sur ce point. Car les propriétaires tiennent beaucoup à leur loyer.

Vous devez être capable de respecter le contrat de bail après signature. C’est pour cela que vous allez encore préciser dans votre lettre celui qui va se porter caution pour répondre à votre place lorsque vous n’aurez pas respecté le contrat du bail. Vous devez dans ce cas mentionner l’identité de la personne, vous pouvez dire par exemple que vos parents peuvent se porter cautions pour vous et s’engagent ainsi à répondre en cas d’impayé de loyer. Précisez en suite l’emploi de ces derniers ainsi que leur salaire respectif. Lorsque vous présentez ces garanties dans votre lettre, le propriétaire peut se rassurer du paiement du loyer. Car le premier principe d’une location, c’est le paiement régulier du loyer qui compte. Ce qui garantit votre logement est le respect de l’engagement pris. Pour finir, vous pouvez indiquer votre disponibilité pour un éventuel appel ou pour une visite du logement. Vous pouvez également indiquer votre disponibilité pour l’envoi du contrat de bail. Et enfin, comme vous le savez, la lettre doit être datée et signée avec votre nom et prénom.

Mettre en avant vos garanties financières

Outre les points précédemment abordés, pensez à bien mettre en avant vos garanties financières afin de rassurer le propriétaire. Effectivement, la solvabilité du locataire est primordiale pour un propriétaire qui souhaite louer son bien immobilier. Dans votre lettre, vous pouvez donc mentionner les différentes sources de revenus dont vous disposez et qui peuvent servir à payer le loyer.

Si vous êtes salarié(e), indiquez clairement votre profession et depuis combien de temps vous travaillez dans l’entreprise. Si possible, ajoutez une copie des trois derniers bulletins de salaire ainsi qu’une attestation d’emploi récente délivrée par votre employeur • cela prouvera que vos revenus sont réguliers et durables.

Si vous avez un ou plusieurs garants, n’hésitez pas à les présenter au propriétaire en joignant leur(s) bulletin(s) de salaire ou tout autre document attestant de leurs ressources financières. Les garants doivent être solvables car ils seront tenus responsables en cas d’impayés.

Pensez à préciser toute aide potentielle dont vous pourriez bénéficier (par exemple des APL ou une bourse éventuelle). Cela peut être décisif pour convaincre le propriétaire que malgré un faible niveau actuel de ressources personnelles, il ne prend aucun risque avec votre candidature car ces aides peuvent couvrir aisément le montant du loyer mensuel.

N’hésitez pas non plus à donner des exemples concrets pour prouver que vous êtes capable de payer le loyer, même en cas d’imprévu ou d’aléas : par exemple, montrez au propriétaire votre épargne personnelle ou vos bons antécédents quant à la régularité de paiement des précédents loyers. Si vous avez un plan de prévoyance financière sur le long terme, expliquez-le aussi.

N’oubliez pas d’être transparent sur votre situation financière actuelle. Les propriétaires apprécient avant tout l’honnêteté et sont plus disposés à louer leur bien à quelqu’un qui fait preuve de transparence.

Pour résumer, dans cette section il s’agit donc principalement d’exposer clairement les sources et les garanties financières dont vous disposez afin de rassurer le propriétaire quant à votre solvabilité (ou celle du/des garant(s)).

Respecter les règles de politesse et de formule de politesse dans votre lettre

La dernière étape pour rédiger une lettre de location d’appartement est de respecter les règles de politesse et les formules de politesse. Effectivement, il faut montrer au propriétaire que vous êtes une personne sérieuse.

Pour commencer votre lettre, utilisez une formule d’introduction classique telle que ‘Madame, Monsieur’ ou ‘Chère Madame/Cher Monsieur’. Cela montre instantanément un certain niveau de respect envers le destinataire.

Dans le corps du texte, n’hésitez pas à exprimer votre gratitude envers le propriétaire pour l’opportunité qu’il vous offre. Vous pouvez, par exemple, écrire quelque chose comme : ‘Je tenais tout d’abord à vous remercier chaleureusement pour l’attention portée à ma candidature.‘ Cette phrase simple mais efficace démontre immédiatement votre reconnaissance envers le propriétaire.

Pensez aussi à utiliser des phrases interrogatives telles que ‘Serait-il possible…’ plutôt que des affirmations brusques qui peuvent sembler impolies (‘Je veux…’, ‘Je dois…’). Les demandeurs doivent faire preuve d’une certaine soumission vis-à-vis du propriétaire car c’est lui qui décide s’ils obtiendront ou non leur logement.

Soyez précis(e) dans vos propos et restez humble. Évitez toute forme d’arrogance ou autre attitude hautaine pouvant mettre mal à l’aise voire froisser votre potentiel futur bailleur. Il faut être professionnel(le) sans en faire trop.

Terminez votre lettre par une formule de politesse classique telle que ‘Je vous prie de croire, Madame/Monsieur, à l’expression de mes salutations distinguées’. Cette phrase conclut votre message avec élégance et respect.

En suivant ces règles simples quant à la politesse et aux formules de politesse dans votre lettre pour louer un appartement, vous augmenterez vos chances d’impressionner positivement le propriétaire. Effectivement, il faut garder en tête que le locataire idéal est non seulement solvable et fiable, mais aussi poli et courtois.

vous pourriez aussi aimer