Préparer son déménagement en Espagne en 4 points

Vous souhaitez partir de la France pour habiter en Espagne ? Comme vous vous en doutez, qui dit nouveau pays, dit réglementations différentes. C’est pour cela qu’avant de changer de pays, il est important de savoir comment celui-ci fonctionne dans de nombreux domaines. Ne pas faire cet effort, c’est prendre le risque d’en impacter votre déménagement. Pour éviter cela, dans cet article, vous allez découvrir comment préparer votre déménagement en 4 points.

Faut-il un VISA pour déménager en Espagne ?

L’Espagne faisant partie de l’Union Européenne, il n’est pas nécessaire d’avoir un VISA pour déménager dans ce pays. Il n’est pas non plus obligatoire de faire des démarches administratives pour expliquer les raisons de votre expatriation. De ce fait, un papier justifiant de votre identité suffit comme un passeport ou une carte nationale d’identité.

A lire aussi : Investir dans l’ancien ou l’immobilier neuf à Annecy ?

Les spécificités des logements en Espagne

Comme en France, pour trouver votre logement, vous pouvez écumer les sites des agences immobilières ou leur téléphoner directement. Il y a des lieux plus côtés que d’autres, mais des agences immobilières se chargeront, avec votre dossier, de vous trouver quelque chose qui correspond à votre budget. Par exemple, un bien immobilier à Santa Ponsa. Notez toutefois qu’il y a certaines particularités. En effet, en Espagne pas de loi Carrez. En ce qui concerne la vente, il faut à tout prix faire appel à un avocat. Le notaire ne se charge que de l’acte de vente.

Déménager en Espagne avec sa voiture

Si vous déménagez en Espagne avec votre voiture, vous allez devoir penser à certaines choses. Soyez rassuré, votre permis de conduire est aussi valable dans ce pays. Néanmoins, vous devez être à jour concernant vos papiers : carte d’identité, permis de conduire et contrat d’assurance. Concernant votre immatriculation, vous pouvez garder celle de France pendant une durée de six mois. Au-delà, vous devrez vous adresser à la Direction Provinciale de la Circulation Routière. Seul le propriétaire du véhicule peut procéder à cette formalité administrative.

A lire aussi : Pourquoi la crypto monnaie s’impose de plus en plus en 2022 ?

Déménager en Espagne avec son animal de compagnie

Comme dans de nombreux pays, si vous souhaitez déménager avec votre animal, vous allez devoir vous mettre en règle. D’une part, votre compagnon doit être identifié par une puce électronique ou tatoué. Ensuite, il doit être à jour de ses vaccinations. Pour pouvoir passer la frontière espagnole, il lui sera demandé d’être vacciné contre la rage. Avoir un passeport est aussi conseillé. Enfin, un papier signé de votre main attestant qu’il s’agit bien de votre animal de compagnie peut être requis.

Comme vous le constatez, déménager en Espagne nécessite de réfléchir en amont. Il va falloir anticiper votre déménagement pour être sûr d’être en règle et de ne pas vous mettre de bâtons dans les roues. Il y a donc des spécificités selon si vous décidez d’emmener votre voiture avec vous et si vous avez des animaux de compagnie. Attention, l’administration est peu coulante concernant les expatriations alors soyez certain d’avoir pensé à tout. Vous vous épargnerez de l’inquiétude et une perte de temps.

Les formalités administratives à accomplir avant de déménager en Espagne

En plus de la question animale, il y a aussi des démarches administratives à accomplir avant de pouvoir s’installer confortablement sur le territoire espagnol. Il va falloir faire les démarches pour obtenir un numéro d’étranger (NIE). Il s’agit d’un document obligatoire en Espagne qui permet aux étrangers de mener des transactions immobilières ou professionnelles. Le NIE est donc indispensable si vous souhaitez louer un appartement ou acheter une maison.

Pour l’obtenir, rendez-vous à la préfecture et munissez-vous de votre passeport ainsi que du formulaire EX-15 complété. Les délais peuvent varier entre quelques jours et plusieurs semaines selon les régions, alors n’hésitez pas à anticiper cette formalité administrative.

Pensez aussi à ouvrir un compte bancaire en Espagne afin de faciliter vos transactions financières sur place. Cela peut se révéler très utile, notamment si vous avez besoin d’emprunter auprès d’une banque locale pour financer l’achat immobilier.

D’autre part, informez votre caisse maladie française avant votre départ car elle pourra être amenée à prendre en charge certains frais médicaux durant les trois premiers mois suivant votre arrivée en Espagne.

Renseignez-vous aussi sur les dispositifs fiscaux français pouvant aider lorsqu’on déménage dans un autre pays européen, comme le cas du crédit impôt international dont bénéficient, par exemple, les jeunes diplômés ayant travaillé hors hexagone pendant au moins trois mois consécutifs durant leur première période d’activité professionnelle.

Préparer son déménagement en Espagne demande une certaine anticipation sur le plan administratif. Vous devez vous renseigner en amont pour éviter toute situation désagréable et faciliter votre installation dans ce merveilleux pays qu’est l’Espagne.

Les meilleurs conseils pour préparer son arrivée en Espagne après le déménagement

Maintenant que vous avez fait toutes les démarches nécessaires pour votre déménagement en Espagne, il faut conduire avec un permis international.

Gardez toujours l’esprit ouvert lorsque vous arrivez dans un nouveau pays, car chaque culture a ses particularités propres qu’il faudra découvrir petit à petit au cours des semaines et des mois suivants. Sortez de votre zone de confort, c’est alors la garantie d’une expérience enrichissante.

Bien préparer son arrivée en Espagne après un déménagement demande du temps et surtout de l’anticipation. Cela étant dit, une fois toutes les formalités administratives accomplies et que vous avez pris vos marques dans votre nouvel environnement immédiat, vous pourrez tranquillement commencer à explorer le pays et profiter sans limite de tout ce qu’il peut offrir.

vous pourriez aussi aimer