Comment bien préparer son dossier bancaire pour un investissement locatif ?

Besoin d’un emprunt pour mettre sur pied votre projet d’investissement locatif ? Alors, pour que votre demande soit accordée par l’établissement de crédit, assurez-vous que votre dossier bancaire soit monté convenablement en vous fournissant non seulement des justificatifs, mais également des informations sur le bien immobilier. Nos conseils pour bien préparer son dossier bancaire pour un investissement locatif.

Comment bien préparer son dossier bancaire pour un investissement immobilier ?

Que vous envisagiez d’acheter un bien immobilier pour une résidence principale ou pour un investissement locatif, la préparation du dossier bancaire se fait presque de la même manière. L’établissement de crédit examine minutieusement votre dossier. Pour éviter que votre demande soit refusée, pensez d’abord à bien gérer votre compte bancaire. Celui-ci ne doit pas être à découvert. L’idéal serait même d’avoir une épargne, même dans le cas où vous souhaitez faire un investissement immobilier sans apport. Pour mieux gérer votre compte personnel ou professionnel, retrouvez plus de conseils sur compte-professionnel.fr.

A découvrir également : Qu'est-ce qu'un organisme de cautionnement ?

Quels sont les dossiers à préparer pour un investissement locatif ?

Pour un investissement locatif, voici les documents que vous devez préparer en amont :

A lire également : Quel salaire pour emprunter 1 million ?

·         Une pièce d’identité valide ;

·         Un justificatif de situation personnelle : contrat de mariage, jugement de divorce, contrat de pacs, etc. ;

·         Un justificatif de domicile ;

·         Votre contrat de travail et des bulletins de salaire ;

·         Un bilan comptable des deux dernières années et un Kbis à jour (si vous êtes indépendant) ;

·         Des relevés de compte de trois derniers mois ;

·         Justificatifs des revenus fonciers ou financiers, s’il y en a.

Puisqu’il s’agit d’une demande de financement pour un investissement locatif, vous devez également constituer les documents suivants :

·         Des estimations locatives établies par un expert de l’immobilier ;

·         Un contrat en VEFA (vente en état futur d’achèvement) ou un compromis de vente.

Conseils pour monter son plan de financement d’un investissement locatif

Vous devez établir un plan de financement pour connaître le montant de prêt dont vous avez besoin. Il vous permet également de déterminer si les conditions de prêt vous permettent de rentabiliser votre investissement et si elles sont viables. Alors, pour réussir votre plan de financement, voici nos conseils :

·         Calculer le coût de l’opération, qui s’effectue en lisant les charges mensuelles, les ressources et les frais liés à l’investissement immobilier. Cette étape vous permet de déterminer le prix d’acquisition du bien et d’évaluer votre capacité d’emprunt. Il est à préciser que le frais d’acquisition d’un immeuble est constitué de divers éléments : le prix du bien, les frais de notaire, les frais de garantie, les frais de dossier, les frais d’intervention d’un courtier immobilier et la commission d’un agent immobilier ;

·         Déterminer le montant à emprunter : cette étape vous permet d’analyser la faisabilité de votre projet. Vous devez en premier lieu lister toutes vos ressources constituées des éléments suivants : revenus professionnels nets avant impôts, rentes viagères ou revenus locatifs, revenus du co-emprunteur et éventuel apport personnel. Puis, listez vos charges mensuelles, comme les impôts, les charges mensuelles liées à l’appartement, le crédit voiture, etc.

vous pourriez aussi aimer