Zoom sur le rôle principal d’un syndic de copropriété

52

Un syndic est un bénévole sélectionné par les copropriétaires ou un professionnel de l’immobilier. C’est un organisme indispensable pour assurer la bonne gestion d’un bien en copropriété. Cet article expose quelques notions essentielles concernant le rôle d’un syndic et le moyen efficace de trouver le meilleur.

Quelles sont exactement les missions d’un syndic ?

Les principales missions d’un syndic de copropriété peuvent être regroupées en trois catégories. Premièrement, il a pour rôle d’assurer la gestion administrative de la copropriété. Dans ce cas, sa première mission consiste à s’assurer que tous les copropriétaires respectent bien le règlement de copropriété ou le règlement intérieur. C’est un document de référence rassemblant les conditions de fonctionnement, les droits et les obligations de chaque copropriétaire. Ensuite, il a aussi le devoir d’organiser au moins une fois par an une assemblée générale. Pour cela, il prépare l’ordre du jour avec la collaboration du conseil syndical. Puis, il convoque les copropriétaires et rédige un compte-rendu de la réunion.

A lire aussi : Quel est l'investissement le plus sûr ?

Deuxièmement, il se charge de la gestion comptable et financière de la copropriété. Dans ce sens, il est tenu d’établir un budget prévisionnel de la copropriété pour chaque exercice. Il doit également collecter les charges auprès des copropriétaires. Pour assurer sa fonction surtout pour les copropriétés de plus de 16 lots, il doit obligatoirement ouvrir un compte bancaire séparé, au nom du syndicat. Enfin, le syndic s’occupe aussi de la gestion technique de la copropriété. Ainsi, il a le devoir d’assurer la conservation, la garde et l’entretien du bien. Ainsi, il fait réaliser les travaux nécessaires comme des petites réparations ou des travaux d’entretien sur les parties communes afin de garder la copropriété en parfait état.

Autres points importants à connaître sur le syndic de copropriété

Spécialisé dans la gérance de tous les types de copropriété, un syndic peut aussi assurer la gestion d’une copropriété horizontale ou une copropriété pavillonnaire. Il s’agit d’ensemble de maisons individuelles construites sur un terrain commun. Ainsi, les propriétaires possèdent les maisons, mais non le sol. De ce fait, le terrain sur lequel les habitations sont bâties représente les parties communes. Tandis que les logements sont considérés comme les parties privatives de la copropriété. De plus, tout équipement construit sur le terrain tel qu’une aire de jeux destinée aux enfants ou des espaces sportifs appartiennent aux parties communes. C’est également le cas de l’éclairage et de la voirie.

A lire en complément : Quels sont les différents métiers de l’immobilier ?

Confier la gestion de la copropriété horizontale représente un gros avantage surtout que les copropriétaires profitent d’espaces bien entretenus sans avoir rien à gérer. Par ailleurs, un syndic occupe sa fonction pendant une durée déterminée. À la fin de son mandat, les copropriétaires ont le choix de renouveler le contrat ou de changer de syndic. Mais si son travail n’est pas satisfaisant, il est tout à fait possible de le changer en cours de mandat. Enfin, les copropriétaires peuvent passer d’un syndic coopératif à un syndic professionnel. C’est l’assurance de profiter d’une prestation de qualité. Pour trouver le bon, on peut comparer les offres. Pour faciliter la tâche, il est recommandé de consulter un site de comparatif en ligne.

vous pourriez aussi aimer