Les factures d’agent commercial immobilier : comment sont-elles calculées ?

Les solutions de vente de biens immobiliers se sont multipliées ces dernières années pour permettre aux propriétaires et acquéreurs d’avoir plusieurs choix. Il est cependant nécessaire de recourir à l’expertise d’un professionnel comme un agent commercial immobilier. Ce dernier donne la garantie d’un bon déroulement du processus. Si vous voulez savoir comment ce dernier évalue ses factures, lisez ce qui suit.

Par application de pourcentage sur la commission

La rémunération d’un agent commercial immobilier dépend de son statut. En réalité, celui-ci peut exercer sa fonction de manière indépendante ou dans une agence immobilière. Concernant ce dernier cas, une formule toute simple est appliquée. Il suffit de faire le produit de la commission de l’agent en pourcentage par le montant de la commission de l’agence.

A voir aussi : Agence immobilière : indispensable pour votre recherche de bien

Concernant le montant de la commission de l’agence, il suffit de faire le produit du pourcentage de commission par le prix de vente. C’est en ces termes que vous allez arriver à calculer les factures d’un agent commercial immobilier. Il est important tout de même de noter que le pourcentage de commission de celui-ci est lié à son ancienneté dans la boîte.

10 % du montant du bien vendu pour un agent indépendant

Un agent commercial immobilier qui exerce en toute indépendance perçoit une rémunération après la vente d’un bien.

A lire en complément : Investir à Brest : les 3 points à connaître sur le marché immobilier brestois

Dans la pratique, celui-ci se charge de faire l’annonce du logement à vendre à travers plusieurs canaux de communication. Après cela, il prend le soin de trouver parmi les candidats intéressés par l’offre, celui ou ceux qui proposent des contrats alléchants. Si l’acte de vente est conclu, il perçoit une commission pouvant aller jusqu’à 10 % du montant du bien acheté.

Il convient toutefois de savoir que l’agent reçoit son dû à condition que la vente soit conclue avec satisfaction des parties concernées. C’est d’ailleurs pour cela qu’il joue le rôle de bon négociateur. Dans le cas où le montant de la vente est dérisoire aux yeux du vendeur, il peut voir sa commission revenir à 3 %.

Entre 20 % et 50 % des honoraires de l’agence

agent commercial immobilier

Pour un agent commercial immobilier qui travaille dans une agence, sa rémunération diffère de l’indépendant. En effet, celui-ci demeure un salarié de la structure qui l’a recruté. Il perçoit ainsi deux rémunérations à savoir son salaire fixe et des commissions issues de la vente de bien immobilier.

En principe, après le succès d’une vente de logement pour le compte de l’agence qui l’emploie, il perçoit une rémunération de 20 %. Ce pourcentage est calculé sur la base des honoraires reçue par l’agence.

Si dans ces négociations, il conclut un contrat juteux de vente de bien, l’agence peut lui donner jusqu’à 50 % comme commission.

Comme exemple, pour une vente immobilière qui coûte 200 000 euros avec une commission de l’agence de 6 %, le calcul est vite fait. Celle-ci va recevoir dans ce cas 12 000 euros. Pour l’agent qui va percevoir 20 % de la commission de l’agence, ce dernier reçoit 2400 euros.

Entre 70 % et 80 % des honoraires perçus par l’agence

Il existe des agents commerciaux immobiliers qui sont indépendants et qui exercent pour des agences. Dans ces conditions, ces derniers peuvent percevoir jusqu’à 80 % des honoraires de l’agence qui a sollicité leurs services. 

L’agent commercial indépendant fournit en réalité plus d’efforts dans un acte de vente. Non seulement il fait fonctionner son expertise d’agent commercial, mais il conseille et négocie également une vente. C’est lui qui amène à conclure une bonne affaire pour l’agence. Il est de ce fait rémunéré à la hauteur de ses investigations.

À titre d’exemple, la commission à percevoir par un agent commercial immobilier qui conclut une vente de 200 000 euros serait de 9840 euros net. En effet, dans cette affaire, la commission de l’agence est de 6 % du montant conclu. Ainsi, l’agent va percevoir 80 % de cela, ce qui donne les 9840 euros.

Somme toute, il est à retenir que le calcul des factures d’un agent immobilier se repose sur l’application d’un pourcentage de commission. Gardez tout de même en tête que c’est le vendeur qui s’acquitte de ces montants en général.

vous pourriez aussi aimer