Les entrepôts : quels sont les différents types à connaître 

Les entrepôts sont des surfaces d’une grande utilité pour les entreprises. Ils sont destinés au stockage de différents produits et permettent de venir à bout des problèmes causés par le manque d’espace parfois préjudiciable au sein des entreprises. Il existe plusieurs types d’entrepôts répondant chacun à un besoin bien déterminé. Les entrepôts offrent sans aucun doute de nombreux avantages aux entreprises. Il sera tout simplement question de choisir le bon entrepôt afin de profiter au mieux des avantages qu’il pourrait vous apporter. Quelles sont les fonctions d’un entrepôt et quelles catégories d’entrepôts est-il possible de rencontrer ?

A lire en complément : Comment sortir d'une copropriété verticale ?

À quoi sert un entrepôt ?

L’entrepôt est un local multifonctions par excellence. Il s’adapte aux besoins de ses utilisateurs et peut revêtir plusieurs formes répondant à la satisfaction d’un grand nombre de besoins. Vous avez l’intention d’opter pour la location d’entrepôt ? Notez que ce choix vous sera certainement profitable.

Un entrepôt pourra être le lieu idéal pour la réception et le contrôle des marchandises, pour leur conservation, leur emballage et leur chargement vers d’autres destinations. Afin de vous aider lors de votre projet, une catégorisation des entrepôts permet de les regrouper en 3 groupes à connaître.

A lire également : Les astuces pour bien investir dans l’immobilier 

Des critères précis pour chaque catégorie d’entrepôt

Pour une recherche plus aisée de l’entrepôt idéal, définissez vos besoins et prenez connaissance des trois catégories ci-dessous :

  • Les entrepôts de catégorie A : ils possèdent des caractéristiques et des fonctionnalités qui les différencient entièrement des autres. Ils sont plus grands avec une hauteur d’au moins 9,3 m et une aire de travail d’une profondeur d’au moins 35 m. Ces entrepôts sont dotés d’un quai, d’un chauffage et d’un système d’extinction. La résistance au sol est quant à elle supérieure à 5 T par unité de surface ;
  • Les entrepôts de catégorie B : ils possèdent une hauteur supérieure à 7,5 m pour une aire de profondeur d’au moins 32 m. Ils sont aussi dotés d’un quai d’un système d’extinction et d’une résistance au sol d’au moins 3 T/m² ;
  • Les entrepôts de catégorie C : ils concernent tous les entrepôts qui n’appartiennent ni à la catégorie A ni à la catégorie B. Parmi ce lot, il est possible de rencontrer les entrepôts frigorifiques qui offrent un environnement froid pour la conservation de marchandises diverses. Les entrepôts de messagerie quant à eux sont spécifiques à la distribution et possèdent des dimensions moyennes avec pour caractéristique principale l’existence de portes à quai en vis-à-vis sur tout le bâtiment.

Comment s’orienter au mieux vers l’entrepôt idéal ?

Vous disposez maintenant d’une idée plus claire des différentes catégories d’entrepôts. Si vous souhaitez cependant en louer un, notez que plusieurs critères devront être pris en compte afin de vous situer dans une catégorie donnée ou dans une autre. La superficie ne suffira pas à opter pour l’entrepôt idéal.

Le type de marchandises à entreposer, la quantité des marchandises, la durée de location, le prix, l’accessibilité du local, la localisation ou encore la sécurité offerte par les lieux devront être à tout prix pris en compte.

Les avantages et inconvénients de chaque type d’entrepôt

Maintenant que vous avez une idée claire des différents types d’entrepôts et des critères à prendre en compte pour choisir le local, il est temps de peser les avantages et les inconvénients de chaque type d’entrepôt.

L’avantage principal d’un entrepôt public est qu’il permet aux entreprises qui ne disposent pas ou peu de moyens financiers pour l’achat ou la location d’un grand entrepôt de bénéficier toutefois des services associés. En revanche, ces dernières doivent concilier leur stockage avec celui des autres locataires, ce qui peut engendrer certains conflits logistiques.

Un autre avantage majeur relatif au choix de louer un entrepôt partagé est lié aux économies réalisées sur les frais fixes tels que l’électricité, la sécurité ou encore le nettoyage du bâtiment. Cela implique une perte relative en matière de productivité due notamment à un délai supplémentaire nécessaire pour récupérer ses propres marchandises.

En optant pour l’achat plutôt que la location dans un centre commercial, vous assurez à votre entreprise plus d’autonomie ainsi qu’une meilleure protection contre les perturbations éventuelles causées par les autres locataires du même espace. Cela représente souvent un investissement conséquent donc non accessible à toutes les structures.

Concernant le choix vers la construction interne (ou ‘in-house’), elle offre une véritable flexibilité en termes d’utilisation, mais aussi lorsqu’il s’agit d’adapter ses installations comme bon semble sans avoir recours aux propriétaires tiers, ce qui favorise aussi leur adaptabilité. Cela représente un coût de construction important ainsi qu’un investissement long-termiste.

Sachez que le choix d’un entrepôt réfrigéré est incontournable pour les entreprises qui sont spécialisées dans la production et la conservation des aliments périssables ou autres produits fragiles à conserver à une température très basse. Ces types d’entrepôts nécessitent souvent des équipements spécifiques donc très onéreux.

Pensez à bien connaître les avantages et les inconvénients de chaque type d’entrepôt afin de prendre une décision éclairée quant au choix du local idéal correspondant aux besoins précis liés à ses activités logistiques.

Les tendances actuelles dans le choix des entrepôts : automatisation, digitalisation, développement durable

Au-delà du choix des différents types d’entrepôts, les entreprises ont aussi tendance à se tourner vers des solutions plus innovantes pour la gestion de leurs stocks. Parmi celles-ci, on peut citer l’automatisation qui permet aux entrepôts de réduire considérablement leur coût en termes de personnel tout en augmentant la précision et la rapidité du traitement des commandes.

Le développement de solutions digitales, quant à lui, permet une meilleure gestion des flux logistiques grâce aux systèmes d’information connectés comme les ERP ou les WMS.

Le développement durable est un sujet majeur dans le secteur logistique. Les entrepôts commencent progressivement à adopter une approche écoresponsable pour minimiser leur impact environnemental. Cela peut passer par exemple par l’utilisation de panneaux solaires pour produire l’énergie nécessaire au fonctionnement du bâtiment ou encore par un système efficace de tri et recyclage des déchets produits dans l’entrepôt.

L’autre grande tendance actuelle est celle liée au développement d’une logistique urbaine responsable qui implique notamment la mise en place d’un maillage territorial favorisant une accessibilité rapide depuis les zones consommatrices et desservies soit directement soit via une intermodalité adaptée aux contraintes réglementaires ville-centres imposées sur certains itinéraires routiers.

Il ne fait aucun doute que ces nouvelles pratiques vont continuer à façonner l’industrie logistique dans son ensemble. Les entreprises doivent être prêtes à s’adapter pour rester compétitives et proposer des solutions toujours plus innovantes. De nouveaux types d’entrepôts émergent donc, tels que les centres de distribution automatisés ou les entrepôts verticaux qui permettent un meilleur usage de l’espace disponible en hauteur.

Vous devez suivre ces tendances et être au courant des dernières innovations afin d’améliorer votre efficacité, votre productivité, mais surtout maintenir l’équilibre économique avec une responsabilité écologique nécessaire dans notre société actuelle.

vous pourriez aussi aimer