Comment financer son apport ?

13

Avoir une forte affinité avec une industrie et être un entrepreneur dans votre âme ne suffit pas toujours pour devenir franchisé d’une marque. De nombreux candidats motivés sont souvent contraints de renoncer à cause du manque de contributions personnelles suffisantes pour avoir accès au prêt bancaire. Entre les contributions personnelles et les prêts bancaires, cependant, il existe une solution complémentaire : le prêt participatif.

Lire également : Prêter son épargne à des PME en échange d’un rendement

Quelques chiffres pour commencer ?

  • 30% de contribution personnelle est généralement le montant dont les banques ont besoin pour accorder un prêt.
  • 60 % des détaillants estiment que lefinancement des candidats demeure le principal obstacle à l’expansion de leur réseau.
  • 100 % des Franchises & co-compagnies ont collecté avec succès du crowdfunding à Lendopolis, avec 2,3 millions d’euros collectés pour 30 projets, dont16 suppléments.

Crowdfunding : levier pour les prêts bancaires

Vous avez soumis un fichier pour rejoindre un réseau et il a été validé ? Tu viens de signer le DIP ? Alors… le moment fatidique vient : la recherche de financement. Face à une demande de 30% de contribution personnelle, généralement nécessaire pour accéder au prêt bancaire, certains profils sont souvent désarmés. Toutefois, il y a deux raisons à cette demande. La première : cette contribution permet de mesurer l’implication du candidat. Deuxièmement, lesexigences immatérielles (telles que le BFR de démarrage ou les stocks) ne constituent pas une garantie en tant que telle. Une partie de cette contribution permet de les financer.

Pour une marque, un employé du réseau est un candidat de haute qualité. En effet, il connaît toute l’entreprise, ses valeurs, son modèle économique… Cependant, il ne sera pas nécessairement avoir une contribution personnelle suffisante, compte tenu de son profil. Il en va de même pour un jeune entrepreneur, qui pourrait apporter de la dynamique au réseau. Jusqu’à présent, ces derniers ont souvent été contraints d’abandonner. Les marquesde leur côté ont été privées de futurs franchisés compétents. Heureusement, il existe maintenant une solution prête à l’emploi pour leur permettre de compléter cette contribution, un tremplin pour les prêts bancaires et… la réalisation de leur projet : lancer une collection de crowdfunding sous forme de prêts directement auprès de particuliers.

A voir aussi : Où acheter à Toulouse en 2021 ?

Une contribution cohérente au profil du franchisé

Contrairement aux canaux conventionnels, le crowdfunding repose sur la capacité réelle de remboursement des entreprises, plutôt que sur les garanties qu’elles ont à offrir. Il convient donc particulièrement au financement des besoins dits immatériels. Dans le cas de candidats à la franchise, ce sont principalement leurs qualités entrepreneuriales et lacohérence entre le profil et la contribution personnelle qui prévalent. Un futur franchisé d’une trentaine d’années aura logiquement plus de difficulté à lever 50 000 euros de contribution personnelle qu’un candidat plus âgé. Bien sûr, la plate-forme vérifie également la capacité de la future entreprise à absorber cette dette.

Cependant, le coût de ce prêt supplémentaire reste plus élevé, puisqu’il est supporté à 100 % par des particuliers. Le taux d’intérêt varie alors entre 3 et 10,5 %.

Un cas concret : quand un employé devient franchisé

Vous vous souvenez peut-être de la collection de Lauriane Rivière, directrice d’un centre franchisé Esthétique à Toulouse  ? Lorsque la femme de 29 ans, alors employée de l’institut, découvre que l’entreprise est à vendre, elle décide de la reprendre. Cependant, avec une petite contribution personnelle et une faible expérience financière, elle n’a pas pu obtenir tous ses besoins de financement auprès de la banque. Puis elle s’est tournée vers le crowdfundingLauriane Rivière, franchise Esthetic Center, au Salon de la Franchise 2017, Paris . En deux heures… son besoin de 40.000 euros a été recueilli !

crowdfunding deviendra alors une véritable réponse à l’installation de candidats jeunes et dynamiques Le . Franchises, vous pourrez enfin leur dire : oui !  ; -).

Rendez-vous bancaire et contribution personnelle insuffisante : nos conseils aux futurs franchisés

Savez-vous que votre contribution personnelle est quelque peu limitée par rapport aux exigences bancaires ? Il est préférable de se concentrer en amont vers une plateforme de crowdfunding : vous arrivez sereinement et plus confiant dans la maintenance bancaire, grâce à ce réponse prête à l’emploi pour le compléter ; -).

vous pourriez aussi aimer