Comment bien évaluer votre bien immobilier ?

La première étape pour vendre rapidement un bien immobilier est de procéder à son estimation afin de ne pas le brader. Une estimation juste, a le mérite d’attirer les acquéreurs plus rapidement tout en vous permettant de faire une bonne affaire. Néanmoins, pour bien estimer votre logement, il faut prendre en compte un certain nombre de points importants. Retrouvez dans le présent article les éléments déterminants pour l’estimation de votre bien.

L’emplacement géographique du bien

Bien évidemment, l’endroit où se situe votre logement, joue un rôle très important dans son estimation. En exemple, vous conviendrez que le prix du m2 à Reims n’est clairement pas le même qu’à Paris. La localisation géographique de votre bien détermine grandement le prix auquel il sera évalué. Si votre logement est situé dans les villes populaires et dynamiques, vous obtiendrez assurément un meilleur prix. La présence des infrastructures, les divers services publics comme privés sont quelques facteurs qui jouent beaucoup en votre faveur. A contrario, s’il est situé en province, vous devrez consentir à baisser vos exigences, peut-être élevées, pour pouvoir le vendre. Retenez juste que l’attractivité du quartier influence fortement les prix des logements s’y trouvant.

A découvrir également : Comment se séparer d’un crédit immobilier ?

Les caractéristiques du bien

L’emplacement étant connu, le prochain critère pour estimer votre bien est celui de ses caractéristiques intrinsèques. Quelle est la superficie du logement ? Combien de pièces compte-t-il ? Combien de chambres ? Y a-t-il un balcon, une terrasse ou un jardin ? Voilà, autant d’informations qui joueront beaucoup sur le prix du bien. Les acquéreurs s’y intéressent beaucoup parce qu’ils ont l’intention de faire une bonne affaire. N’hésitez donc pas à valoriser les qualités intrinsèques du logement et à les utiliser pour fixer votre prix.En exemple, le prix du m2 à la Rochelle d’un logement avec piscine ou balcon se distinguera assurément d’un autre par son prix. De ce fait, la nature du logement est un critère tout aussi important dans un processus d’estimation de votre maison.

L’état du logement

Un autre point qui a le mérite de grandement influencer le prix d’un logement est son état. Un bien devient nettement moins intéressant s’il doit être sujet de dépenses à son acquéreur après son achat. Dans ce cas, vous êtes malheureusement obligé de baisser vos estimations. En effet, un bien rénové à neuf ou parfaitement présentable vaut cher sur le marché. D’où l’importance de procéder à quelques travaux de rénovation et de réparation dans votre maison avant sa vente. Rassurez-vous, la valeur qu’ajouteront ces travaux à votre maison, se répercutera sur son prix de vente. Ainsi, vous n’en sortez nullement perdant, bien au contraire, vous dépensez moins pour gagner plus, plus tard, à la vente.

A lire également : Comment sortir d'une copropriété verticale ?

Les outils de calcul

Estimer votre bien revient également à calculer son prix de revient qui désigne la totalité des dépenses d’achat et d’entretien. C’est à ce prix qu’il faudra ajouter les critères énumérés plus haut, afin de fixer un prix de vente définitif. Toutefois, vous ne pouvez pas procéder à une quelconque estimation, sans consulter la tendance actuelle du marché. Vous devez d’abord vous renseigner par rapport au marché immobilier dans votre zone. Ensuite, vous devez aussi consulter, si possible, les prix des logements similaires pour vous faire une idée globale. Cependant, il est toujours recommandé de se tourner vers des professionnels du domaine pour éviter toutes mauvaises appréciations de votre maison.

vous pourriez aussi aimer