Quel investissement en 2021 ?

5

Comment et où pouvez-vous investir votre argent pour obtenir le meilleur rendement ? C’est la question que les investisseurs se posent pour chaque investissement. Les opportunités d’investissement sont infinies : art, fair, immobilier, location, crowdfunding… Mais c’est à l’investisseur de faire les choix qui correspondent le mieux à son profil, à son appétit et à ses objectifs. Voici des exemples des meilleurs placements pour votre prochain investissement.

Investir dans le crowdfunding

Chaque année, le crowdfunding attire de plus en plus d’investisseurs désireux de diversifier leurs investissements. Les investissements participatifs vous permettent d’investir dans des entreprises qui vous paient sous forme d’intérêts. Par exemple, les projets de Lendopolis sont récompensés de 4,5 à 5,5 % bruts par an sur des périodes de quatre ans en moyenne.

A lire également : Qui est propriétaire d'une servitude ?

Le crowdfunding présente des avantages qui plairont aux Français. Tout d’abord, ils vous permettent d’avoir un impact concret sur vos épargnes. beaucoup les projets concernent en particulier le secteur des énergies renouvelables. En outre, il s’agit d’un investissement décoré des marchés financiers, qui est particulièrement attrayant dans une période d’incertitude.

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez comment augmenter vos économies grâce au crowdfunding.

A lire aussi : Comment utiliser le fond de travaux ?

Investir dans la location meublée non professionnelle

Si vous êtes intéressé par l’immobilier locatif, vous pouvez faire un investissement sous le statut d’un locataire meublé non professionnel, également appelé LMNP . Ce statut est ouvert à tous les contribuables, qu’il soit ancien ou nouveau ! Pour obtenir la désignation du PNMN, un certain nombre de critères doivent être respectés :

  • pas le statut de locataire Professionnellement meublé (LMP),
  • la possession de la propriété que vous souhaitez louer, le revenu locatif
  • doit être inférieur ou égal à 23.000€ par an.

Investissements dans le PNMT offre de nombreux avantages. En effet, vous possédez une maison dont le loyer vous permet de percevoir des revenus supplémentaires : ils peuvent être utilisés pour préparer votre pension ou simplement pour la croissance de votre capital. De plus, avec le statut d’un loyer professionnel non meublé, vous pouvez profiter d’une déduction des intérêts sur votre crédit immobilier ainsi que des frais de gestion de votre propriété.

Opter pour une société d’investissement immobilier

Une société civile d’investissement immobilier (SCPI) vise à permettre aux investisseurs d’acquérir un bien immobilier ou un groupe de biens locatifs. Il s’agit d’un investissement à long terme qui vous permet, à vous et à vos partenaires, de gagner un revenu régulier. Les loyers imputables résultant de la location de la propriété vous sont accordés comme revenu de l’immobilier. Pour recevoir ces dividendes, il est donc nécessaire que la propriété soit toujours occupée par un locataire.

Lorsque vous investissez dans une IPC, les biens sont achetés par l’intermédiaire d’une société de gestion. C’est cette entreprise qui est responsable de la gestion de la propriété et de la prise en charge de leur loyer. Les associés sont ensuite tenus informés de la durée de location du (des) bâtiment (s) et des nouvelles acquisitions qui font partie du stock immobilier. La société de gestion est également responsable de l’organisation du marché boursier SCPI. On peut dire qu’investir dans un SCPI signifie profiter des avantages de la location d’une propriété sans avoir à la gérer !

Choisir un investissement dans la législation de Pinel

Depuis son introduction en droit financier en 2015, la loi Pinel attire de nombreux investisseurs. Il s’agit d’une acquisition de biens immobiliers à des fins de location : vous empruntez votre propriété à un prix inférieur à celui du marché et en retour vous bénéficiez d’un avantage fiscal calculé sur la base de la durée de la location de la propriété. Vous acceptez de louer votre propriété pour 6, 9 ou 12 ans. La réduction de votre impôt sur le revenu varie en fonction de cette période :

  • pour une location de 6 ans de la propriété, vous avez droit à un avantage fiscal de 12%,
  • si la propriété est louée pour une période de 9 ans, vous bénéficierez d’une réduction de 18%,
  • enfin, si la location du logement dure 12 ans, votre impôt sur le revenu réduit de 21%.

Une fois ce délai expiré, vous n’aurez plus droit à cet avantage fiscal, mais vous resterez propriétaire de la propriété et les taux de location perçus lors de son exécution vous permettront d’en déduction du coût. La loi Pinel est donc un investissement rentable pour les investisseurs !

Cependant, cet investissement n’est pas accessible à tout le monde parce que son application est limitée à certains domaines de le territoire : zones Abis, A et B1. La zone A bis fait référence à Paris et à sa petite couronne, tandis que la Zone A comprend Lyon, Marseille et l’Île-de-France. Enfin, dans la zone B1 il y a des villes de plus de 250 000 habitants, ainsi que la Grande Couronne.

Ouvrir un régime d’épargne-retraite

L’ épargne pour la retraite est également un investissement intéressant pour vous. Pourquoi ne pas ouvrir un régime d’épargne-retraite ou un RPER pour vous préparer à la fin de votre vie professionnelle ? Investir dans l’épargne-retraite est la garantie de vivre votre ancien temps plus confortablement !

Le régime d’épargne-retraite est une enveloppe fiscale mise sur le marché depuis le 1er octobre 2019. Il remplace les enveloppes fiscales proposées jusqu’à présent, comme le contrat Madelin, le régime populaire d’épargne-retraite (PERP) ou le Régime d’épargne-retraite d’entreprise (PERP). Cet investissement est divisé en trois plans distincts :

  • la PER individuelle,
  • la le RIP collectif
  • et le RIP catégorique.

Le régime d’épargne-retraite est alimenté par des paiements volontaires et obligatoires et des économies salariales tout au long de votre carrière. L’épargne n’est disponible qu’au moment de la retraite, sauf en cas d’endettement excessif ou d’acquisition d’une résidence principale, par exemple.

Souhaitez-vous en savoir plus sur les placements financiers ? Découvrez nos différents articles :

  • 5 Grandes erreurs à éviter lors du placement de l’argent
  • Investissements écologiques : Quels sont les meilleurs investissements ?
  • 5 placements pour préparer saretrate

vous pourriez aussi aimer